ru ro fr
Accueil > Espace Médias Tech > Médiathèque de l’Alliance Française : un nouveau "look" !
Médiathèque de l’Alliance Française : un nouveau "look" !

Depuis 2007, l’Alliance Française de Moldavie a engagé, à Chisinau, un vaste programme de rénovation et de modernisation de ses locaux.

Les objectifs de ce programme visaient à mieux accueillir les apprenants de français et à développer leur nombre, à offrir un nouvel environnement de travail aux collaborateurs et professeurs de l’Alliance, à promouvoir une image dynamique de la présence française et francophone en Moldavie enfin.

Le projet de réaménagement de la médiathèque, conçu avec l’appui de lAgence de Conseil et d’Éducation pour la Langue Française (ACELF), constitue une étape supplémentaire, majeure, de ce programme d’investissements qui a, d’ores et déjà, atteint en partie ses objectifs en permettant à l’Alliance Française de Moldavie de devenir l’une des premières Alliances en Europe, et l’une des 20 premières dans le monde avec plus de 6 000 inscrits à ses cours de français.

2012 a marqué le 10ème anniversaire de la médiathèque et le 20ème anniversaire de l’Alliance Française de Moldavie.

L’association demeure toujours le 1er centre culturel étranger en Moldavie, acteur majeur de l’ouverture européenne du pays, au travers de ses actions en faveur de la jeunesse moldave, du système éducatif et des professeurs de français du pays, du soutien à la diversité culturelle enfin.

Au terme du programme de réaménagement qui a été conduit en 2012, la médiathèque est redevenue un outil au service des apprenants, un atout pour la conquête de nouveaux publics, jeunes en particulier, grâce à une offre résolument tournée vers le numérique et les nouveaux supports, plus largement, l’une des vitrines d’une présence française et francophone dynamique en Moldavie.

  • La médiathèque aujourd’hui : « vitrine des cultures francophones » ou « bibliothèque des années 90 » ?

La bibliothèque-médiathèque n’a pas connu de rénovation majeure depuis sa création. Cet espace, aménagé au début des années 2000, avait alors été doté du mobilier de récupération du Centre Georges Pompidou datant des années 70. A leur origine, les locaux, accueillants et uniques dans le contexte moldave, ont toutefois rapidement vieilli. Parallèlement, avec le développement économique du pays, les autres bibliothèques de la ville ont été modernisées.

Jusqu’en 2013, la médiathèque de l’Alliance Française à Chisinau souffrait d’une image vieillissante, qui contrastait avec le reste de l’établissement. Les locaux, qui occupaient près du quart de la surface de l’Alliance Française, et le mobilier, ne permettaient plus de mettre en valeur les collections et de conduire une politique d’animation efficace. La médiathèque ne remplissait plus son rôle de « vitrine » de la culture, de la modernité et de l’excellence française, pas plus que du dynamisme de la francophonie.

Sa fréquentation régressait malgré une croissance exponentielle du nombre d’apprenants de français et malgré l’enrichissement régulier des fonds et la diversification de l’offre.

De nombreux efforts ont en effet été consacrés, depuis son ouverture, au renforcement, avec le concours de la France en particulier, mais aussi du Ministère de l’Immigration et des Communautés Culturelles du Québec et de la Délégation Wallonie-Bruxelles, de la politique documentaire de la médiathèque : création d’un fonds « Sciences humaines et sociales en France », constitution d’une collection « Beaux-arts », création d’un fonds québécois, d’un fonds de littérature russe, d’une fonds francophone de littérature belge, création d’une bibliothèque de l’apprenant etc.

Force est de constater que seuls la diversification des offres sur supports numériques et l’installation de l’Espace Campus France ont permis de ralentir le déclin de sa fréquentation.

  • Le projet « Médiathèque 2012 »

Il relevait d’un choix politique fort qui conditionnait l’attractivité future de l’établissement, mais aussi la visibilité future de la présence française en Moldavie, culturelle, linguistique, institutionnelle, mais aussi économique.

L’objectif général du projet « Médiathèque 2012 » était d’offrir à l’Alliance Française et à la présence française et francophone en Moldavie, une nouvelle « vitrine », unique dans le pays, de la modernité et du dynamisme.

La nouvelle « médiathèque » est (re)devenue un « outil » au service des apprenants de l’Alliance Française et des professeurs de français. Elle a aussi pour vocation d’accueillir de nouveaux publics, les jeunes en particulier, séduits aujourd’hui par les usages du numérique. Pour permettre l’accès à la langue et à la culture pour tous, l’Alliance Française prépare aussi, avec ce projet, et à moyen terme, l’accueil de publics spécifiques, personnes à mobilités réduites ou non-voyants.

La nouvelle médiathèque permet de développer les offres tout en réduisant la surface de présentation des documents et leur nombre grâce aux offres numériques, de mieux promouvoir aussi la production francophone dans son ensemble, littéraire, scientifique, musicale ou cinématographique. Elle offre une présentation plus attractive et fonctionnelle des fonds existants, permet d’en promouvoir de nouveaux, de conduire enfin une véritable politique d’animation du lieu.

Les fonds déjà existants ont été allégés afin de ne laisser à la disposition du public que les documents les plus récents, utiles et consultés. Les ouvrages plus anciens n’ont pas été détruits mais ont trouvé une « seconde vie » dans les annexes et centres de ressources de l’Alliance Française, ainsi que dans les écoles publiques de province où les besoins sont importants ou encore dans les bibliothèques universitaires de Moldavie.

L’espace a complètement été réaménagé, de même que le mobilier et l’équipement informatique intégralement renouvelés.

La proposition d’aménagement recherchait une lisibilité architecturale d’intérieur qui réponde aux fonctions du lieu. Minimalisme, clarté des espaces, luminosité et éclairage ont permis une circulation aisée et confortable des usagers et des collaborateurs, ainsi que des supports.

A l’intérieur, des espaces autonomes sont répartis, qui peuvent accueillir jusqu’à 80 personnes simultanément. Des espaces d’étude ont été prévus pour répondre aux besoins des usagers souhaitant travailler. Un "espace jeunesse" est dédié à l’accueil des enfants, qu’ils viennent individuellement ou en groupe.

En complément des services classiques d’une médiathèque (emprunt de livres, espace de lecture, presse...), l’Alliance Française ancre son équipement dans l’ère numérique avec l’installation de nouveaux postes informatiques pour les visiteurs. Les tablettes numériques ont également fait leur entrée à la médiathèque.

Ce support électronique permet d’apporter son lot d’innovations avec des abonnements à des revues numériques, une bibliothèque électronique qui donne accès aux nouveautés littéraires beaucoup plus rapidement et une filmothèque sans cesse en renouvellement.

En marge des travaux de la médiathèque proprement dit, l’accueil général de l’Alliance Française a été réaménagé, tout comme les sanitaires. Une nouvelle salle de réunion créée, dotée des dernières technologies numériques.

Les travaux ont duré 5 mois, d’avril à août 2012.

L’inauguration de la nouvelle médiathèque a aussi marqué la célébration officielle du 20ème anniversaire de l’Alliance Française de Moldavie, au début du mois de septembre.

Découvrez les partenaires qui ont soutenu ce projet ici.

Retrouvez cette info sur le site Internet de LatitudeFrance, vitrine du réseau français dans le monde.

 
Rechercher
 
Recherche par mots clés:
 
 
 
 
 
 
contacter <:rendez-vous:> soutenez
 
Partenaires stratégiques
Partenaires institutionnels
Copyright ©2014 Alliance Française de Moldavie. Tous droits réservés