Du théâtre pour prévenir la pédocriminalité

“Corps d’enfants” est un texte de théâtre documentaire moldave, qui parle des abus sexuels sur les mineurs, de la pédocriminalité, du grooming et du tourisme sexuel sur internet.

Créé par Luminita TACU et Mihai FUSU en 2017 à Chisinau, le texte a été construit à partir d’entretiens avec des enquêteurs, des procureurs, des avocats, des juges, des psychologues, des enseignants, des parents, des trafiquants, des agresseurs et d’anciennes victimes.

Il déroule avec finesse et précision, les mécanismes d’emprise et de manipulation et vise à informer, alerter et prévenir ce phénomène. La séduction et le recrutement d’enfants par le biais des réseaux sociaux à des fins d’exploitation sexuelle sont devenus un fléau de la société moderne, qui affecte non seulement la Moldavie mais également d’autres pays, dont la France.

Fruit d’une belle collaboration franco-moldave

Sa traduction et son adaptation en français sont le fruits d’une belle collaboration, engagée depuis plusieurs mois avec le soutien de l’Alliance Française de Moldavie et de l’Ambassade de France, entre Mihai FUSU, Directeur du Centre d’Art Coliseum de Chisinau, auteur, metteur en scène et acteur, et Manon GUILLEMIN, comédienne (Compagnie 5h38).

“Corps d’enfants” présentée en France

Ces échanges engagés en Moldavie ont trouvé leur aboutissement lors de la visite en France, du 12 au 21 juin derniers, de Mihai FUSU, à l’invitation de compagnie 5h38.

Ce déplacement qui était organisé avec le soutien de l’Alliance Française de Moldavie et de l’Ambassade de France, fut l’occasion de promouvoir “Corps d’enfants” lors de plusieurs rendez-vous.

D’abord au Festival des arts de la parole à Chahuts avec une lecture proposée par la Cie 5h38 à la Chapelle du CROUS, suivie d’un échange proposé avec les associations bordelaises Stop aux Violences sexuelles 33 et Colosses aux pieds d’Argiles autour de la question : Comment prévenir les violences sexuelles sur les enfants ?

Cette première rencontre fut suivie par une autre soirée lecture et échanges autour du théâtre documentaire orchestrée par Nelly VRANCEANU, Arnaud GALY et Jean-Noël CUÉNOD à la Maison du Goupillou et Beaurecueil-Forge de la poèsie au Château de Beaurecueil.

Enfin, Mihai FUSU et Manon GUILLEMIN ont également participé à deux ateliers organisés en partenariat avec l’Association STP (Paris) à Vaily sur Aisne au profit de formateurs en entreprise.

L’Alliance Française de Moldavie remercie Mihai FUSU et Manon GUILLEMIN pour la très bonne organisation de ces rencontres et leur participation, depuis plusieurs années déjà, au renforcement de la coopération culturelle entre la France et la Moldavie.

Crédits photo : Arnaud GALY / Corina AIRINEI