S’inscrire dans une école d’architecture en France

S’inscrire dans une école d’architecture en France

Vous souhaitez vous inscrire dans une école d’aritecture en France à la prochaine rentrée 2020/2021 ?

Sachez qu’il existe 20 Écoles Nationales Supérieures d’Architecture (ENSA) en France qui du ministère de la Culture et de la Communication et délivrent des diplômes nationaux.

Deux autres écoles sont habilitées à délivrer des diplômes reconnus équivalents :
– l’Institut National des Sciences Appliquées (INSA) de Strasbourg, établissement public
– l’École Spéciale d’Architecture (ESA), établissement privé

Après un baccalauréat ou l’équivalent, l’accès à une École d’architecture est ouvert à tous les profils et s’effectue par une procédure spécifique à chaque École.

L’organisation  des études

Les études d’architecture s’inscrivent dans le schéma européen d’harmonisation sur la base du L-M-D (Licence, Master, Doctorat) :

‐ un 1er cycle d’études d’une durée de 3 ans confère le grade de Licence, Diplôme d’Études en Architecture (DEEA). Ces trois années sont consacrées à l’acquisition des bases d’une culture architecturale, des processus de conception, de la compréhension et de la pratique du projet ;

Le projet architectural est au centre de l’enseignement. Les champs disciplinaires abordés dans les cours magistraux et ateliers encadrés sont les suivants :

  • Projet architectural : conception des structures, des enveloppes, détails d’architecture, économie du projet, réhabilitation ;
  • Projet urbain : approche paysagère, environnementale et territoriale ;
  • Histoire et théorie de l’architecture et de la ville ;
  • Représentation de l’architecture : maquettes, informatique ;
  • Sciences et techniques pour l’architecture : mathématique, géométrie, connaissance des matériaux et des structures, techniques de maîtrise des ambiances ;
  • Expression artistique et histoire de l’art ;
  • Sciences humaines et sociales ;
  • Théories de l’urbanisme et du paysage ;
  • Langues étrangères.

L’accent est également mis sur le développement durable, la prise en compte des risques majeurs, la réhabilitation et les interventions sur le bâti existant.

‐ un 2ème cycle d’études d’une durée de 2 ans confère le grade de Master, Diplôme d’État d’Architecte (DEA). Ces deux années assurent la maîtrise des problématiques propres à l’architecture en permettant de se préparer aux différents modes d’exercice et domaines professionnels de l’architecture ;

‐ l’obtention de l’Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en Nom Propre (HMONP), seul titre autorisant l’architecte à déposer un permis de construire, requiert une sixième année d’études et un stage ;

‐ un 3ème cycle d’études permet d’obtenir des Diplômes de Spécialisation et Approfondissement en Architecture (DSA), diplômes nationaux de l’enseignement supérieur, d’une durée de 1 à 2 ans selon les domaines ou des Diplômes Propres aux Écoles d’Architecture (DPEA). Ces diplômes sanctionnent des formations dans des domaines spécialisés : design, scénographie, constructions parasismiques, architecture navale.

À l’issue de 7 années d’études minimum, certaines Écoles (Clermont‐Ferrand, Lyon, Marne‐La Vallée, Marseille, Nantes, Paris‐Belleville, Paris‐La Villette, Toulouse) proposent des double‐cursus architecte‐ingénieur en partenariat avec des Grandes Écoles d’ingénieurs pour l’obtention du diplôme d’architecte et du titre d’ingénieur.

À la suite d’un diplôme national de Master recherche, ou d’un diplôme conférant le grade, le Doctorat en architecture se prépare en 3 ans au sein d’une quarantaine d’unités de recherche des ENSA associées aux Écoles Doctorales des Universités où sont actuellement inscrits 300 doctorants en architecture.

Comment s’inscrire ?

Pour s’inscrire en première année d’école d’architecture française, une demande d’admission préalable (DAP) est obligatoire pour les étrangers titulaires d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires (ou qui le seront à la fin de l’année scolaire 2019/2020).

Si vous êtes étudiant moldave et que vous résidez dans votre pays, vous devrez remplir un dossier jaune et le remettre auprès du correspondant Campus France Moldavie à l’Alliance Française de Moldavie à Chisinau, avant le 17 Janvier 2020.

Cette procédure concerne les candidats :

  • qui ne possèdent pas la nationalité française ou une autre nationalité de l’Union Européenne ou de l’Espace Économique Européen. Si vous avez également la nationalité roumaine par exemple, vous pourrez aussi être candidat via la procédure ParcoursupLe correspondant Campus France vous conseillera sur la procédure la plus adaptée à votre situation. N’hésitez pas à le contacter ;
  • qui ne sont pas titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français ou européen ;
  • qui vivent en République de Moldavie.
Modalités d’examen des candidatures et délais de réponse

Vous pouvez postuler dans 2 écoles uniquement. Cependant votre dossier de candidature ne sera examiné par la deuxième école que si votre premier choix n’est pas accepté.

Ces écoles vous feront connaître leur proposition d’acceptation au plus tard le 15 Mai (avant le 15 Avril pour votre premier choix et avant le 15 Mai pour votre deuxième choix)

Si votre dossier est retenu par l’un des écoles, vous devrez confirmer votre inscription :

  • Au plus vite, par retour de courrier, si vous êtes déjà titulaire du diplôme
  • Dans les dix jours qui suivent l’obtention de son diplôme et dans tous les cas avant le 25 Juillet 2020 (cachet de la poste faisant foi).

Si cette confirmation n’est pas faite dans les délais, le candidat ne sera pas inscrit.

Liste des documents à fournir pour le dossier jaune
  • Pour le cas A (vous préparez en 2019-2020 votre diplôme de fin d’études secondaires) : le relevé des notes obtenues au cours des deux années scolaires précédentes, et au cours du premier trimestre de la présente année scolaire.
  • Pour le cas B (vous êtes titulaire du diplôme ouvrant droit, dans le pays où il a été obtenu, à l’inscription dans un cycle d’études supérieures) : le relevé de notes obtenues au cours des deux années scolaires précédant le diplôme, la photocopie et la traduction certifiée conforme du diplôme et du relevé de notes obtenues aux différentes épreuves du diplôme de fin d’études secondaires.
  • Pour le cas C (vous avez suivi des formations ou activités depuis l’obtention de ce diplôme de fin d’études secondaires) : les pièces justificatives de ces formations ou activités.

Outre les pièces demandées selon les cas A, B ou C :

  • Un extrait d’acte de naissance avec sa traduction en français ou une copie lisible de votre passeport en cours de validité, ou de votre carte d’identité accompagnée de sa traduction en français.
  • Trois timbres français ou trois coupons réponses internationaux (achat à La Poste)
  • Deux enveloppes de taille normale et une grande enveloppe au format du dossier, portant toutes trois l’adresse où les réponses relatives à votre admission vous seront envoyées (c’est-à-dire votre adresse entre le 15 Avril et le 30 Juin)
  • Un Curriculum Vitae
  • Trois lettres de recommandation
  • Trois diplômes (participation à des activités, des concours…)
  • Tout dossier de travaux, photos, dessins, etc.

Ces documents et les pièces justificatives demandées seront remis au correspondant Campus France Moldavie, Giovanni CAVALLAROavant le 17 Janvier 2020, délai de rigueur.

Il conviendra également, sauf exceptions, que vous puissiez justifier officiellement d’un niveau minimum B2 de français.

Comment prouver officiellement son niveau de langue française ?

Il existe 3 manières d’attester officiellement de son niveau de français :

  • au moment du dépôt du dossier le 17 Janvier 2020, présenter un diplôme de DELF Junior B2DELF B2 ou de DALF C1 ou tout autre test linguistique officiel français délivré depuis moins de 2 ans et reconnu pour les études supérieures en France attestant d’un niveau B2 minimum (consultez la liste des tests reconnus organisés par l’Alliance Française de Moldavie);
  • vous être inscrits à l’épreuve de TCF DAP qui aura eu lieu le 19 Janvier à l’Alliance Française de Moldavie et obtenir le niveau B2 minimum. Les inscriptions à cette épreuve auront lieu du 2 au 120 Décembre 2019. À signaler également que l’Alliance Française de Moldavie organise des cours de préparation au TCF DAP pour mettre toutes les chances de votre côté. Les inscriptions à ces cours se dérouleront du 16 Décembre 2019 au 10 Janvier 2020.
  • avoir obtenu ou obtenir à la fin de l’année scolaire un baccalauréat bilingue et l’attestation de classes bilingues moldaves.

Important : les candidats titulaires du baccalauréat et d’une attestation des classes bilingues francophones moldaves sont théoriquement dispensés de présenter un diplôme ou un test officiel. Néanmoins, toutes les universités françaises ne reconnaissent pas le niveau de français attesté par le baccalauréat bilingue francophone moldave et l’attestation de classes bilingues. Le niveau de français ne figurant ni sur le diplôme du baccalauréat, ni sur l’attestation, les universités préfèrent que les candidats attestent de leurs compétences linguistiques et d’un niveau minimum B2 avec un diplôme ou un test officiel. Il est donc fortement recommandé de certifier de son niveau de français avec l’un des diplômes ou tests officiels français organisés par l’Alliance Française de Moldavie.

Les étudiants moldaves non concernés par l’Admission Préalable (DAP)
  • Les candidats étrangers, titulaires ou futurs titulaires du baccalauréat français ou européen postulant à une inscription en première année d’école d’architecture, doivent se connecter à Parcoursup.
  • Et les étudiants devant directement présenter leur inscription à l’école nationale supérieure d’architecture, à savoir :
  1. Les titulaires d’un diplôme français d’études supérieures ;
  2. Les bénéficiaires d’un accord inter-école ou entre gouvernements ;
  3. Les boursiers étrangers du gouvernement français, d’organismes internationaux ou de gouvernements étrangers dont les bourses sont agréées par un organisme français agréé ;
  4. Les apatrides, des réfugiés politiques, des bénéficiaires de la protection subsidiaire ;
  5. Les enfants de diplomates en poste en France et y résidant eux-mêmes ;
  6. Les étudiants souhaitant partir en échange dans le cadre de la mobilité étudiante.

Pour tous renseignements, contactez :