Africa, mon Africa

Venu du Mali, le groupe de musique mandengue, Tamala, a animé, le 8 juin à l’Alliance Française de Moldavie, une soirée chaude en couleurs et en sonorités.

Chants et danses traditionnels

Les cinq membres du groupe ont pu découvrir l’exposition sur l’Afrique francophone proposée par l’Espace Media Tech et ont livré aux premiers arrivés des anecdotes sur les peintures et sur les pays de cette partie du monde.

Puis, très vite, les sonorités exotiques ont commencé à résonner. Les Tamala ont proposé à leur public une heure de chants et de pas de danses traditionnels. Les moins timides se sont joints à eux sur la piste.

Fans incontestés ou simples curieux, le public a pu vivre un show aussi original que convivial. 

Après l’effort, le réconfort

Pour finir la soirée, un buffet africain, tout spécialement préparé par des volontaires issus de la communauté africaine de Chisinau, a été installé. Au menu : mafé, épinards aux crevettes, haricots rouges, maquereau cuisiné, boisson aux fleurs d’hibiscus…

Nos invités ont profité de ce moment pour échanger avec le public, les inviter à danser, les initier aux instruments présents et répondre à leurs questions.

Leur aventure moldave se poursuivra avec un festival d’été de l’organisation Art Labyrinth du 23 juin au 1erjuillet consacré à « l’african spirit ».

Un évènement inédit à l’Alliance Française

L’Afrique est encore particulièrement méconnue en Moldavie et la communauté africaine discrète et peu représentée. L’Alliance Française, comme d’autres institutions et organisations, était heureuse de la promouvoir au travers de cet évènement festif