Francophonie 2018 : clôture en beauté à Tiraspol

Après s’être ouvertes le 19 mars sous la neige et avec des températures hivernales à Chisinau, les Journées de la Francophonie 2018 en Moldavie se sont achevées à Tiraspol, dans la région de Transnistrie, sous un beau soleil printanier.

Un beau symbole pour une francophonie qui ambitionne de réchauffer les relations entre les hommes et qui célèbre cette année le « vivre ensemble ».

Du théâtre francophone d’abord

C’est avec une belle prestation des élèves d’Ina MELNICIUC, Professeur de français, que la journée a débuté. Passionnée, professionnelle, Ina MELNICIUC anime depuis des années la troupe de théâtre francophone au sein du Centre de ressources et d’information sur la France contemporaine soutenu par l’Alliance Française de Moldavie à l’Université de Tiraspol. Et force est de constater qu’elle sait transmettre sa passion à ses élèves.

Cette année le choix s’était porté sur une pièce de Jean-Pierre MARTINEZ,  « Le gendre idéal »

Les étudiantes, certaines débutant seulement l’apprentissage du français, les autres déjà très à l’aise dans la pratique de la langue de Molière, ont su conquérir et faire sourie leur public grâce un jeu d’acteur fort inspiré.

De la chanson ensuite

C’est enfin avec l’accueil des participants du Festival de la chanson française de Tiraspol que la journée s’est poursuivie, toujours dans le cadre du Palais de la culture de l’Université « Taras Chevtchenko », devant un public nombreux et enthousiaste, en présence des représentants de l’Ambassade de France, de l’Alliance Française de Moldavie, de l’Université de Tiraspol et, cette année, de Busuioc TV, partenaire média de l’évènement.

Dix-huit candidates et candidats, originaires de toute la région de Transnistrieavaient présélectionnés.

Le jury, présidé par le Directeur de l’Alliance Française, Emmanuel SKOULIOS,  réunissait Serge CASSERI, Premier Conseiller de l’Ambassade de France en Moldavie, Adrian CIBOTARU, Directeur-adjoint de l’Alliance Française, Olivier PRADO, Directeur de Global Phone Group et administrateur de l’Alliance Française et, enfin, l’infatigable Galina AZEMCO, responsable du Centre de ressources et d’information sur la France contemporaine de Tiraspol.

Un beau partenariat qui se poursuit avec la ville d’ Albi

A l’unanimité, le jury a porté son choix sur une une jeune étudiante talentueuse de première année de l’Institut des Arts de Tiraspol, Diana LYSENCO. Elle se rendra à son tour cette année en France, à Albi, magnifique ville du Sud-Ouest classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Le voyage et le séjour sont offerts par l’Alliance Française de Moldavie, l’Ambassade de France en République de Moldavie et grâce également à la mobilisation généreuse des amis albigeois de l’Alliance Française de Moldavie – en particulier du Duo Douce France dont l’un des titres, « Quand on chante en français », est devenu l’hymne du Festival de Tiraspol –  et de la Mairie d’Albi.

Ce séjour se déroulera à l’occasion du Festival internationaPause Guitare (3-8 juillet 2018) dont les organisateurs soutiennent, depuis plusieurs années, l’initiative de l’Alliance Française en Transnistrie en offrant un Pass VIP aux lauréats. Un belle opportunité pour ces derniers de rencontrer et d’écouter en concert de nombreuses stars de la chanson française mais aussi internationale parmi lesquelles Deep Purple, Santana, James BLUNT, Juliette, Amir  ou encore Suprême MTM.

Et enfin un hommage rendu aux professeurs de français de Transnistrie

Cette belle journée ne pouvait pas non plus se terminer sans que le Directeur de l’Alliance Française de Moldavie ne souhaite rendre un hommage appuyé aux professeurs de français de Transnistrie, et en particulier à celle qui, depuis 2003, anime avec passion et dévouement le Centre de ressources et d’Information sur la France contemporaine de l’Université de Tiraspol, Galina AZEMCO.

Elle est celle qui a su mobiliser, autour d’elle, les enseignants de français, les autorités universitaires de Tiraspol aussi, pour promouvoir la langue et de la culture françaises dans cette région. Une carrière de plus de 45 années passées à enseigner le français. Un amour de la France et de notre langue qu’elle est parvenu à transmettre à ses étudiants. Exigeante dans son enseignement du français, ce qui lui donne parfois un air sévère, mais toujours joviale, drôle et enjouée, Galina est le visage de cette francophonie transnistrienne heureuse.

Avec elle, l’Alliance Française a pu nouer une véritable relation de confiance avec de nombreux partenaires à Tiraspol. Avec elle des étudiants de Transnistrie poursuivent ou vont poursuivre des études supérieures en France. Certains en sont déjà revenus et enseignent à leur tour le français à Tiraspol. Avec elle aussi, de nombreux visiteurs ont pu apprendre à aimer Tiraspol et sa région.

Un engagement que l’Alliance Française a tenu à souligner et qui permettra également à Galina AZEMCO de se rendre à Albi cet été avec la jeune lauréate du concours de la chanson française.

Merci Galina ! Merci aussi à tous les professeurs de français de Moldavie !