Le cinéma français a la cote en Moldavie

Les projections du Festival du Film Francophone ont à nouveau rythmé les Journées de la Francophonie en Moldavie.

Organisée par l’Alliance Française de Moldavie, avec le soutien de l’Ambassade de France en Moldavie et de ses partenaires – TV5MONDE, l’Institut Français, Orange Moldavie, JC Mont-Fort, Le Bridge et Lafarge – cette XVIème édition du Festival du Film Francophone s’est déroulée du 19 au 26 mars à Chisinau, au Centre culturel ODEON, ainsi qu’à Tiraspol. 

Elle s’est ouverte en présence de Son Excellence, M. Pascal VAGOGNE, Ambassadeur de France en République de Moldavie, avec la projection de “L’Odyssée” et par un hommage rendu à l’explorateur et scientifique français, Jacques-Yves COUSTEAU.

Le commandant de la Calypso et son bonnet rouge auront en effet marqué pour toujours notre planète et ses océans en attirant l’attention du public sur le désastre écologique dû à la négligence humaine. Par sa vie et son œuvre, il a été un acteur majeur dans cette prise de conscience qui trouve aujourd’hui de nouveaux prolongements avec la lutte engagée contre le réchauffement climatique.

Un festival très attendu par le public moldave

Cet évènement, apprécié des francophones, francophiles et passionnés du 7ème art, aura permis de faire découvrir au public des productions de cinéastes français (Jérôme SALLE, Arnaud DESPLECHIN, Jean-Jacques ANNAUD, Bertrand TAVERNIER, Tony GATLIF etc.) mais aussi belges (Luc et Jean- Pierre DARDENNE) ou canadien (Xavier DOLAN).

Des films légers, –  “Les Gazelles” de Mona ACHACHE – ou des drames, plusieurs films récompensés – “Juste la fin du monde” de Xavier DOLAN (Grand Prix du Jury au Festival de Cannes 2016), “Trois souvenirs de ma jeunesse”, d’Arnaud DESPLECHIN (César du meilleur réalisateur 2016), “Quai d’Orsay” de Bertrand TAVERNIER (César du meilleur acteur dans un second rôle 2014), ou encore “La loi du marché” de Stéphane BRIZE (Prix du Meilleur acteur Cannes 2015, César du Meilleur acteur 2016) ont donné de la diversité à cette édition du Festival.

Le public a pu revoir des talents confirmés – Lambert WILSON et Audrey TAUTOU dans “L’Odyssée”, Marion COTILLARD et Vincent CASSEL dans “Juste la fin du monde”, Benoît POELVOORDE dans “Une place sur la Terre”, Michel BLANC et Annie CORDY dans « Les souvenirs » ou encore Thierry LHERMITE dans “Quai d’Orsay” – ou découvrir des révélations – Adèle HAENEL (La fille inconnue), Ariane LABED et Max Baissette de Malglaive (Une place sur la Terre), Céline SALLETTE (Geronimo), Vincent LACOSTE (Hippocrate).

Les plus jeunes n’ont enfin pas été oubliés  avec les projections d’un film d’animation “La Tortue rouge” de Michael DUDOK DE WIT récompensé par un Prix spécial du Jury au Festival de Cannes 2016 et du film d’aventure “Le dernier loup” de Jean-Jacques ANNAUD.

Au total quinze films récents et des salles qui auront fait le plein avec plus de 4 500 spectateurs accueillis !